Montez à bord du Mémorial-Express 2018

Memorial-Express-eventbrite-2160

À l’occasion de son 15e anniversaire, la SHPFQ organise le 20 octobre prochain un circuit guidé en autocar qui vous fera découvrir des lieux importants de mémoire franco-protestante sur la Rive-Sud de Montréal.

9 h : Départ du Métro Longueuil
(au 1010, rue de Sérigny, suivre indication rue Sérigny en sortant du métro)
Saint-Hyacinthe : Porte des maires, restaurant Le Parvis (ancienne église)
Saint-Pie : lieu de l’ancienne église à côté du restaurant l’Aumônière (ancien presbytère)

12 h : Arrêt à la cidrerie Milton (produits du terroir, dégustation)
Pique-nique sur place, bistro pour ceux qui n’ont pas leur lunch

13 h 15 : Départ vers Roxton Pond : Cimetière Bérée,
Eglise Baptiste Marieville : Église baptiste de Marieville
(la plus vieille église franco-protestante en Amérique)

15 h 30 : Retour à Longueuil

Coût  : 35 $ (avant le 30 septembre 2018),
40 $ (après le 31 août 2018), étudiants : 30 $

Réservations : info@shpfq.org ou 514-655-7608

Apportez votre lunch!

Un rendez-vous historique à ne pas manquer !

Pas-nes-conference-800x48x

À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, du 500e anniversaire de la Réforme et des 50 ans de Direction Chrétienne, Alain Gendron et Julie Bérubé, passionnés par le passé franco-protestant, vous font découvrir la place méconnue du protestantisme francophone dans l’histoire de la métropole : un parcours fascinant et inspirant pour l’Église évangélique d’aujourd’hui.

Plus d’informations sur le site pasnesdeladernierepluie.com

Des réfugiés d’une autre époque, les Irlandais au temps de la grande famine de 1847

2

Des émigrants attendent de s’embarquer pour le Canada en 1847. (Voir Encylopédie canadienne en ligne)

On parle beaucoup des réfugiés aujourd’hui. Le Canada avait accueilli en 1847 nombre d’Irlandais qui avaient quitté leur pays à cause de la famine qui y régnait. Un cas a touché particulièrement les premiers missionnaires au Canada-Est d’alors (le Québec). Le texte qui suit est d’une longueur inhabituelle pour un baptême et vient de la paroisse protestante de Sainte-Thérèse-de-Blainville où le pasteur Jaques-Frédéric Doudiet l’a consigné.

Marie, âgée d’environ huit mois, enfant d’un père et d’une mère irlandaise dont les noms sont inconnus et qui sont morts pendant leur émigration d’Irlande au Canada, au printemps de l’année 1847 a été choisie par le soussigné pasteur du milieu d’autres orphelins d’émigrants réunis dans l’une des baraques construites à l’embouchure du canal de Lachine près de Montréal, vendredi deuxième jour du mois de juillet de cette année 1847 aux fins de l’élever avec ses propres enfans [on écrivait sans t à l’époque], et de lui faciliter ainsi son avenir. Ce n’est pas tout, pour lire la suite cliquer ici (Bulletin no. 3, p. 5).

1

Des émigrants entassés dans un bateau pour le transport du foin (Source Alloprof.qc.ca)

Treizième assemblée générale de la SHPFQ à Lennoxville

Le samedi 12 septembre dernier, Richard Strout a accueilli chaleureusement notre treizième assemblée annuelle dans les locaux de la bibliothèque de Parole de vie Béthel à Lennoxville.

Alors qu’en matinée s’est déroulée l’assemblée générale, avec son bilan de l’année et la définition de nouvelles orientations, l’après-midi a permis aux personnes présentes d’apprécier la richesse de la bibliothèque et l’exposition de Bibles françaises remontant jusqu’au XVI siècle

Ceci fut suivi d’une conférence de Richard Strout sur l’historique de l’Institut Béthel et des Assemblées de Frères chrétiens ainsi que de News of Quebec

La journée s’est terminée avec la visite de quelques endroits de la région évoqués par le conférencier.